BeatmakerNation.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

BeatmakerNation.com

Beatmaking is not a game
 
BlogAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Telecharger Busta Rhymes Internet ChroniclesTelecharger Beatmakers Terror NightTelecharger Tribute to SoulTelecharger Guess who's PAC
Download Beatmakers Terror Night
Busta Rhymes - The Internet Chronicles Busta Rhymes - The Internet Chronicles Busta Rhymes - The Internet Chronicles
Le deal à ne pas rater :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
18.03 €
Voir le deal

 Forum :: BeatmakerNation.com :: Quel statut juridique pour un beatmakerPartagez | 
Quel statut juridique pour un beatmaker Empty
AuteurMessage
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Dim 23 Oct 2011, 15:18

Salut à tous,

Est-ce que quelqu'un ici fait du beatmaking de façon professionnelle?

Je me demande vraiment quelle forme juridique adopter pour un beatmaker, dans l'hypothèse où les revenus des prods seraient suffisants pour en vivre (Autoentrepreneur? Entreprise unipersonnelle?!)

J'ai eu beau chercher, j'ai pas trouvé vraiment d'infos correspondantes à l'activité de beatmaker, rien qui soit vraiment clair en tout cas.

Merci pour vos infos,

Bonne fin de week!
Revenir en haut Aller en bas
Nivellers
HP de bronze
HP de bronze

Nivellers

Profil Beatmaker
Matériel principal My ****
Matériel secondaire My Brain

Messages : 261
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Dim 23 Oct 2011, 15:24

La vénus de Milo? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Dim 23 Oct 2011, 15:34

Nivellers a écrit:
La vénus de Milo? ^^

Si les lourds peuvent éviter de répondre n'importe quoi c'est cool
Revenir en haut Aller en bas
Nivellers
HP de bronze
HP de bronze

Nivellers

Profil Beatmaker
Matériel principal My ****
Matériel secondaire My Brain

Messages : 261
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 16:40

Un lourd aussi fin... quelle capacité de jugement....!

Bref.... ciao
Revenir en haut Aller en bas
Georgebrass
Casque de bronze
Casque de bronze

Georgebrass

Profil Emcee
Messages : 47
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 17:31

TheDivineArkatek a écrit:
Nivellers a écrit:
La vénus de Milo? ^^

Si les lourds peuvent éviter de répondre n'importe quoi c'est cool


Fait toi du black, c'est une valeur sûr.

.
.
.
.
Pour ceux qui l'ont comprise... elephant

Sinon, ça dépend de beaucoup de choses, faut que tu regarde ce que tu souhaite et que tu adapte ton choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 18:10

Je pense que le statut auto-entrepreneur peut être un bon plan pour diverses raisons. Entre autres :
- le fait que tu peux cumuler ça avec un emploi (à mi-temps par exemple)
- le fait que tu ne payes des charges seulement sur ce que tu gagnes. Si tu fais 0 euros, tu ne payes rien

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 18:14

waam a écrit:
Je pense que le statut auto-entrepreneur peut être un bon plan pour diverses raisons. Entre autres :
- le fait que tu peux cumuler ça avec un emploi (à mi-temps par exemple)
- le fait que tu ne payes des charges seulement sur ce que tu gagnes. Si tu fais 0 euros, tu ne payes rien


Merci waam pour ta réponse
Revenir en haut Aller en bas
Spart SWP
Monitor de bronze
Monitor de bronze

Spart SWP

Profil Beatmaker
Matériel principal Akaî: MPC 1000 , Xr-
Matériel secondaire electirc guitar , Ro

Messages : 682
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 18:46

un beat maker pro ??? bah je croie pas que sa existe a grande echelle
pour ma pare
moi je fait genre je vend mes prod et je fait des enregistrement et des clip video c vrai que je peut gagner 500 balle par si par la
mais pour moi si tu a pas de clients fixe (en gros tu doit etre sur de gagner par mois un certain nombre de € ) mais tu n y arrivera pas qu'en fessant que beat rap ou rnb ou house faut deja que tu fasse un paquet de prod differentre pour toucher un max ta clientelle ( c 'est comme un dealeur y se fera un paquet de tune si'l vent plusieur marchandise a plusieur type de perssone ^^)

si non il ya les comboS j'appelle sa

admetton tu fait des beat c bien
mais si tu enregistre en plus c mieux
et si tu enregistre pq pas faire les mixs sons et master
et si tu fait tous sa pq pas faire les clip et la en effet non seulement tu aurra les rappeur rnb raggag qui peuve appeller pour des beat mais avoir un guitariste en solo qui veut son enregistrement et c la ou etre polyvalant devien interressant quand tout se beau mond veut un clip ^^
voila moin point de vue niveau argent mainteant ya des soidisant pro qui font de la merde alors bah au bac sans suite mais il on fait leur sou ^^ peace
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Smith-Wesson-Prod/172718669462259
Le MELODiST
Monitor d'or
Monitor d'or

Le MELODiST

Profil Beatmaker
Matériel principal Cubase
Matériel secondaire MPC 1000

Messages : 8902
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 18:51

je crois pas qu'on puisse vendre des créations en étant auto entrepreneur

compositeur de musique ne cadre pas avec ce statut, il me semble

me demande pas pourquoi j'en sais rien, j'ai lu ça quelque part y'a longtemps mais comme je n'aime pas affirmer quelque chose dont je ne suis pas sur je dis peut-etre... à vérifier donc Wink

topic interessant

Revenir en haut Aller en bas
http://lemelodist.bandcamp.com/
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 19:05

Le MELODiST a écrit:
je crois pas qu'on puisse vendre des créations en étant auto entrepreneur

compositeur de musique ne cadre pas avec ce statut, il me semble

me demande pas pourquoi j'en sais rien, j'ai lu ça quelque part y'a longtemps mais comme je n'aime pas affirmer quelque chose dont je ne suis pas sur je dis peut-etre... à vérifier donc Wink

topic interessant


Merci à vous pour les dernières réponses, c'est exactement ça, en cherchant bien j'ai rien trouvé qui colle vraiment, auto-entrepreneur c'est pas ca, compositeur de musique électronique c'est pas ça, bref, c'est galère, j'ai vu qu'aux USA ils ont 2 principaux statuts, sole proprietor et LLC, mais au moins c'est clair et détaillé par rapport à leur activité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 20:04

Ah oui, peut-être que les activités artistiques sont exclues effectivement. Après je connais plein de graphistes qui vendent leurs oeuvres en tant qu'auto entrepreneur. Ils se sont surement déclarés "webmaster" ou autre.

Toute façon, faut savoir qu'en France, c'est simplement le gros bordel. Eux-mêmes ne savent pas ce qui correspond à quoi etc... Faut se lever tôt pour tomber sur des gens qui connaissent parfaitement le système (système qui est d'ailleurs bancal et souvent incohérent).

Quand j'appelle la meuf ou le gars à l'urssaf (ou autre organisme) pour demander des renseignements, j'ai l'impression d'appeler un pote qui est aussi peu au courant que moi et avec qui on se met a deux pour trouver les infos sur le net... Je m'étais inscrit en tant qu'ingénieur du son et ils m'avaient mis dans la catégorie "ingénieur technique" (rien à voir) et j'ai été sous cette catégorie pendant 2 ans sans que personne s'en rende compte et ça n'a strictement rien changé.

Tout ça pour dire que tant que tu payes les charges en temps et en heures et que tu déclares bien ton chiffre d'affaire, en général, y a pas de soucis. Je sais que ça fait un peu "bricolage", mais le système en place, c'est du bricolage... Tu peux t'inscrire comme "ingé son" et facturer tes prods comme des services (comme si tu facturer un mix ou autre).

Sinon, j'ai pu lire ici ou la qu'il y 'avait la "maison des artistes" mais j'ai pas d'infos la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Le MELODiST
Monitor d'or
Monitor d'or

Le MELODiST

Profil Beatmaker
Matériel principal Cubase
Matériel secondaire MPC 1000

Messages : 8902
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Lun 24 Oct 2011, 23:46

tout à fait d'accord avec ça ...
les administrations elles memes ne savent quoi te répondre
moi je suis en auto-entreprise pour vendre des services de mixage/mastering MAIS je peux aussi profiter de mon site pour vendre des créations comme le dit waam Wink

simplement faut pas déclarer ça en tant que création de toute façon les administrations ne savent pas de quoi tu parles donc l'un dans l'autre on s'en fout lol... ils connaissent pas la difference entre mixage, mastering et beatmaking etc... donc merci au bordel au final...

simplement oué ne mets pas ça en avant, déclare toi en tant que arrangeur je sais pas c juste un exemple
Revenir en haut Aller en bas
http://lemelodist.bandcamp.com/
ZeeAdd
Casque de bronze
Casque de bronze

ZeeAdd

Profil Beatmaker
Matériel principal Axiom 49 2nd Gen
Matériel secondaire Mpd 26

Messages : 45
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 00:14

Beat = Coup/Frappe/Battre
Maker = Fabriquer/concevoir/construire

Vis à vis de la loir Française, la combinaison et la signification syntaxique de ces termes, ne donnent rien de bon.

Donc il est plus sage de se faire passer pour un compositeur, mais là ont se retrouvent face à plusieurs obstacles. La validité juridique des logiciels utilisés. Le système d'exploitation doit être légalement t'appartenir, il en est de même pour les logiciel tel que les DAW et autre Vst/Vsti et plug-in. Mais il est très rare que les autorités aillent fouiner sur un pc ou un mac ...

Je ne vais pas m'étaler sur les éventuels plagiats et autre échantillons/samples utilisés sans accord préalable. Sans parlé des clips où plusieurs marques apparaissent, ou encore déposté la partition de sa composition ...


La seule issus valable reste malheureusement la Sacem. C'est enflures ont des critères de merde et ils payent très mal !!!! Pour avoir une acceptation d'une inscription, tu dois avoir un des tes sons qui passe à la radio ou à la TV pendant 6 mois au minimum, ou avoir la chance d'être présent dans une compilation. Et une dernière chose lorsque des instru sont envoyer a des artistes, il faut absolument s'envoyer une copie en 1er avec accusé de réception sans JAMAIS ouvrir le contenu. Il y a eu de bon exemple, comme Blaze Blaze qui s'est royalement fait baiser par un groupe US, ou encore Sinik qui a pris une instru d'un beatmaker débutant et qu'il a finit par la déclarée lui même à la sacem.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zeeadd-production.com
jean
Casque de bronze
Casque de bronze

jean

Profil Beatmaker
Matériel principal Akai MPC 1000
Matériel secondaire FL STUDIO

Messages : 55
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 07:09

Oui c'est un must le coup de l'envoi à soi même avec accusé de réception. Une alternative serait peut être le site www.myows.com qui permet d'enregistrer telle création à une date donnée.


Dernière édition par jean le Mar 25 Oct 2011, 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://soundcloud.com/jeanledisciple
Le MELODiST
Monitor d'or
Monitor d'or

Le MELODiST

Profil Beatmaker
Matériel principal Cubase
Matériel secondaire MPC 1000

Messages : 8902
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 13:30

ZeeAdd a écrit:
La seule issus valable reste malheureusement la Sacem. C'est enflures ont des critères de merde et ils payent très mal !!!! Pour avoir une acceptation d'une inscription, tu dois avoir un des tes sons qui passe à la radio ou à la TV pendant 6 mois au minimum, ou avoir la chance d'être présent dans une compilation.
desormais on peut aussi s'inscrire à la sacem si on au moins un son diffusé depuis plus de 6 mois sur youtube, la sacem et youtube ont passé un accord

Citation :
Bonjour
Nous vous confirmons que les diffusions sur youtube sont valables à la condition qu'elle soit diffusée depuis 6 mois minimum.
Cordialement
La Direction des relations Sociétaires

Citation :
Et une dernière chose lorsque des instru sont envoyer a des artistes, il faut absolument s'envoyer une copie en 1er avec accusé de réception sans JAMAIS ouvrir le contenu.
c'est un procédé reconnu comme fiable, ça permet tout simplement d'avoir des preuves à présentées en cas de pb ni plus ni moins.
moi je fais ça depuis toujours et genre une fois par an ou tous les deux ans ça depend si je suis productif ou non

Citation :
Il y a eu de bon exemple, comme Blaze Blaze qui s'est royalement fait baiser par un groupe US, ou encore Sinik qui a pris une instru d'un beatmaker débutant et qu'il a finit par la déclarée lui même à la sacem.
décidément tout ce que je lis en ce moment me donne vraiment envie de tout verrouiller... c honteux putain...
Revenir en haut Aller en bas
http://lemelodist.bandcamp.com/
Le MELODiST
Monitor d'or
Monitor d'or

Le MELODiST

Profil Beatmaker
Matériel principal Cubase
Matériel secondaire MPC 1000

Messages : 8902
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 13:32

jean a écrit:
Oui c'est un must le coup de l'envoi à soi même avec accusé de réception. Une alternative serait peut être le site www.myows.com, qui permet d'enregistrer telle création à une date donnée.
un must ? non pas un must et ça coûte à peine 5€ ...

(attention tu as un "," juste derrière ton url du coup ton lien ne marche pas

www.myows.com
Revenir en haut Aller en bas
http://lemelodist.bandcamp.com/
arsene lupin
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 30
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 13:50

moi je ne vois qu une réponse plausible a ta question
un beatmaker qui veut avoir un statue légal officiel et conventionne,
doit être enregistrer sacem, et avoir, ou doit ce créer une maison
d édition..(enregistre a la sacem)
sans cela, il n est pas reconnaissable par la société administrative.
ni même légal a leurs yeux
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 14:24

Il n’existe aucune obligation pour les auteurs et compositeurs d’adhérer à la Sacem, même si cette dernière reste quasi "incontournable" (car trop difficile de collecter soi-même ses droits d'auteur) en cas de diffusion nationale ou internationale.

Pour ce qui est de la protection des oeuvres :

"Il est inutile d'être membre de la SACEM pour presser un CD ou jouer un concert présentant des compositions originales ; ceux qui désirent toutefois protéger leurs œuvres peuvent s'adresser au Syndicat National des Auteurs et Compositeurs (SNAC), ou se constituer des preuves d'antériorité en cas de litige (envoi par la poste en recommandé, par exemple)."
Revenir en haut Aller en bas
arsene lupin
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 30
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 14:41

pour presser ses cd en toutes légalité, et les vendres , vous devez avoir un numéro sdrm, ce qui vous dirigera a nouveau vers la sacem, si vous n y êtes pas enregistre ou reconnu, votre cd n aura pas de code bar légal, donc pas le droit d être vendu, aux yeux de l administration , donc encore, renseignez vous, le monde du beatmaking , sans sacem et comme une pute de l est sans papier, aucun statue légal...( je précise, bien sur que ma réponse est pour ceux qui désireraient devenir officiellement pro beatmaking , avec des vues commercial légal)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 14:50

Euh, une déclaration à la sdrm (pour presser un sqeud) et le fait d'adhérer à la sacem, ça n'a RIEN à voir.
Revenir en haut Aller en bas
snoopy
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Chanteur
Messages : 49
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 15:33

Quel festival !

Entre la confusion Sacem Sdrm, ou le bon vieux "lettre recommandée à soi même" Smile
Ca reste toujours des sujets super compliqués et pas maitrisés.

Le coup de la lettre, c'est plaisant, mais alors il faut bien demander à ce que le cachet de la poste soit apposé sur la fermeture, et que cela semble inviolable, car qu'est ce qui vous empeche d'ouvrir la lettre, et de mettre n'importe quoi dedans ?

L'enveloppe elle est ok, mais faut assurer que son contenu date de la meme époque que l'enveloppe, non ? Sur certains forums de compositeurs, les gars conseillaient d'imprimer la partition... sur l'enveloppe elle même Smile

Pour en revenir au sujet précis de ce fil, waam tu dis qu'en tant qu'autoentrepreneur, tu n'as rien à payer si tu ne fais pas de rentrée d'argent, mais je pensais qu'il y avait forcément une taxe pro, au bout de trois ans ?
Revenir en haut Aller en bas
arsene lupin
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 30
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 15:45

oui moi je ne parle pas de protection de son oeuvre dans ma reponse, je parle bien de faire une commercialisation de son beatmaking reconnu par l état en toute légalité , excusez moi je n avais pas précise
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
arsene lupin
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 30
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 15:50

waam a écrit:
Euh, une déclaration à la sdrm (pour presser un sqeud) et le fait d'adhérer à la sacem, ça n'a RIEN à voir.

et bien détrompes toi..
si tu veux faire un biz de par exemple , sortir 10000 cd , la sacem a une section nomme sdrm, ouverte par elle
qui protège les majors company et qui empeche tout petit prod de ce mettre dans le biz sans payer cette sdrm , alors qu une major company paye après avoir vendu ces disques, un petit prod dois payer aux cul du camion, sous peine de ne pas avoir de code bar légal
et tout ceci est orchestre par mme la sacem, en toute discrétion et légalité
expérience tente par moi , il y a 15 ans déjà
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 16:59

@snoopy : Oui, il y a eu toutes sortes de problèmes avec ce statut pendant un temps. Beaucoup d'imprécisions, de trucs bancals, d'avis d'imposition envoyés par erreur, de changements du statut... Le grand slogan de promo du statut était quand même : si vous ne faites pas de CA, vous ne payez rien. Il y a eu des périodes où ça a été remis en cause, mais bon...

Aujourd'hui (et depuis 1 an grosso modo), la taxe Pro n'existe plus pour les auto-entrepreneurs. Il y a la CET qui la remplace (contribution économique territoriale). Celle-ci représente une somme entre 200 et 2000€ selon l'endroit ou on vit. Cet impôt n'est à payer qu'au bout de 3 ans. Si on déclare un Chiffre d'affaire de 0, même après 3 ans, la CET n'est pas à payer. Cependant, un auto entrepreneur qui ne génère aucun chiffre d'affaire pendant 2 ans consécutif est radié du statut en principe... Mais bon, on peut faire du chiffre pendant 3 ans sans payer cet impôt, et si on voit que ça décolle pas, on stoppe l'activité (3 ans, ça permet déjà de voir si c'est rentable). Si ça fonctionne bien, y a pas de raison de vouloir éviter les impôts, ça reste moins lourd que sur beaucoup d'autre formes d'entreprises. Je ne vois pas actuellement de solution qui "coûte" moins cher pour "tester" une activité (je parle ne plus du milieu artistique là, mais d'une entreprise quelconque).

@arsene : Je ré-itère : "une déclaration à la sdrm (pour presser un sqeud) et le fait d'adhérer à la sacem, ça n'a RIEN à voir." Je fais un copier-coller parce que c'est des infos toutes simples qui se trouvent sur google...

Citation :
Etape obligatoire pour un pressage, la déclaration SDRM permet à la SACEM de collecter les droits d'auteurs à reverser. Même si les morceaux ne sont pas soumis au droit d'auteurs, elle est obligatoire.

A noter : si les morceaux ne sont pas déposés à la SACEM vous n'aurez rien à payer sinon comptez en moyenne 6% du prix de vente public par CD.

Cette déclaration se fait tout simplement (même sans être adhérant à la sacem) et si aucun morceau n'est à la sacem, on ne paye rien.
Revenir en haut Aller en bas
arsene lupin
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 30
Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté: Mar 25 Oct 2011, 18:44

essayes ...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé



Quel statut juridique pour un beatmaker Vide
MessagePosté:

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Quel statut juridique pour un beatmaker Empty
 Forum :: BeatmakerNation.com :: Quel statut juridique pour un beatmaker+ 
Quel statut juridique pour un beatmaker Empty