Forum :: La boîte à outil du beatmaker :: gros sons, mythe & realité??Partagez | 
AuteurMessage
Casque de bronze
Casque de bronze



Messages : 205
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 02:40

slt, j'ai vu qu'il y avait plusieurs topic consacré au mixage & a toute sa complexité, je voulais savoir quels sont n'ont pas vos secret technique perso sur le mixage mais si il existe souvent comme ça a l'air d"etre une legende, un style de mixage propre au hiphop??sachant que la chose qui le différencie de d'autre genre musicaux, c'est le nombre de piste, sinsiblement inférieur en général??

a savoir, l'utilisation de la compression sur quasi toute les pistes, les eq en principe sur les basses & sur la piste maitre, & de sortir ses drums sur plusieurs pistes??cela serait la recette pour un avoir le gros son

a ce propos, pour les utilisateurs de fruity loops, quelqu'un sait il crée des sous groupes dans fruity loops??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monitor d'argent
Monitor d'argent



Profil Beatmaker
Matériel principal Mpc 1000
Messages : 4647
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 03:05

un Avalon ? affraid

____________________
TRIBUTE TO SOUL 2 : TELECHARGER | COMMENTAIRES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/rapmaaaan
Casque de bronze
Casque de bronze



Messages : 205
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 03:14

what??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HP d'argent
HP d'argent



Profil Beatmaker
Matériel principal Ableton8/ MPC2000XL
Matériel secondaire fleur du pays / café

Messages : 2554
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 03:30

l avalon c'est un préamp réputé ... t en trouve dans tous le studios ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HP de platine
HP de platine



Messages : 12874
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 11:24



ben à l'époque y avait quand meme beaucoup plus de hardware ,et c'était cher alors tout ce fesait en studio et les ingé son new yorkais tenait la barre,depuis l'explosion des home studio des écoles de son et de la démocratisation de la pauvreté de la qualité audio avoir recours a un studio est plus rare,puisque beaucoup plus de mp3 et beaucoup moins de cd puisque ce qui compte aujourdh'ui c'est pas d'écouter bien mais fort et tu te retrouve souvent avec des trucs qui te savate les tympans mais pauvres en dynamiques....

a mon faible niveau de mixage je suis admiratif du rendu des beats des mecs de ed banger(justice,sebastian,oizo)j'adore la patate de leurs kick et snares comme la nouvelle scéne de la dn'b ou ça savate sévére....ché pas si j'aurais la patience d'empiler ,compresser,EQliser,re-empiler,re-compresser et re-EQ...mais j'suis admiratif du rendu..

pour finir je dirais meme que le mixage a vachement évoluer maintenant pour certains style y fait meme parti intégrante de la création et qu'un beatmaker est obligé de s'y mettre assez vite....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/arsa1
Modérateur
Modérateur



Messages : 3069
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 12:34

Cedinho, il existe pas de rcette miracle, il y a des regles pour les chose a ne pase faire en mix, ce qui permet de laisser la libeerté de faire tout le reste.
Regarde la video que j ai posté dans le topic sur la stereophonie qui explique quelques principe de base, notament les placement d instrument dans un mix Pop/rock, je pense que ca peut t aider dans un premier temps

Je posterai la video sur les compresseur en suivant d ici peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/eroproduction
Invité
Invité



MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 13:43

cedinho a écrit:
sachant que la chose qui le différencie de d'autre genre musicaux, c'est le nombre de piste, sinsiblement inférieur en général??

Par rapport à ma petite expérience en tant qu'ingé son, même si j'ai pas encore 30 ans de métier, bah dans tous les projets que j'ai reçu jusqu'à maintenant, j'ai au moins 40% des morceaux qui comportent une trentaine de pistes pour l'instru, et je parle même pas des voix... sur un des projets que je mix en ce moment, j'ai 80 pistes en tout (lead, lead2, doublure, doublure grave, doublure aigu, back grave, back gauche... patati patata).

Bon pour être franc, quand je fais des prises voix moi-même, je m'arrange pour réduire au minimum de pistes possible... assez pour avoir ce qu'on veut sans pour autant abuser et faire des pistes inutiles. Grâce à la MAO et aux bonnes configs, les gens ne se limitent plus... avant t'avais tant de pistes, point barre. T'enregistrais tout, après, quand il te resté qu'une piste, au pire, tu groupais et tu faisais un rec d'un groupe de pistes sur une seule piste pour libérer quelques pistes... mais voilà, jamais de la vie pour des petits groupes tu prenais autant de pistes. Après tout dépend, y a des gens qui utilisent ces possibilités "illimitées" (ou "moins limitées") à bon escient, pour la créativité... mais t'as des gens, t'as vraiment l'impression que c'est pour combler des lacune de flow ou de voix qu'il y a 200 pistes... Idem pour les instrus.

Même si tu fais mixer un son par un ingé, le mieux est toujours d'avoir déjà de la qualité en amont... comme dit Arsa, un beatmaker se doit d'avoir des notions de mixages (pas forcément ultra complexe, mais au moins des notions de bases). Les sons que j'ai réussi selon moi à faire sortir au mieux sont très souvent des sons qui sonnaient déjà pas mal du tout à la base. Et ce n'est pas qu'une histoire de mixage, c'est aussi (et surtout) une histoire de choix d'instrument, d'arrangement et de ce genre de chose. Un beatmaker qui sait remplir l'espace, qui sait assembler différents instruments sur des bandes de fréquences spécifiques pour limiter les conflits et bien équilibrer tout ça, bah son son dégommera d'autant plus au final.

C'est comme quand tu vas chez le docteur, t'évites d'y aller sans avoir pris une douche quand même, c'est plus respectueux et il pourra mieux faire son taf sans être dégouté. Bah si t'amènes un son déjà assez propre à l'ingé son, il sera bien motivé à taffer dessus et à le rendre encore mieux... tandis que si le son est dégueulasse, il taffera dessus à reculons quoi.

Pour arrêter le hors sujet et revenir à ta question... ouai y a pas vraiment de recette miracle... c'est du temps, de l'expérience... c'est maîtriser les outils de bases (eq,compress,reverb), maitriser les niveaux et l'espace (panoramique)...

Après, la seule différence entre un ingé son qui a fait du mix son métier et toi (hormis le matosse bien sûr), c'est le temps que vous mettrez à réaliser une tâche avec succès. Un gars lambda qui n'a pas les oreilles moisies et qui n'a pas peur de transpirer un peu et de se casser le crâne quelques nuits pourra très bien réussir à faire un mix très correct, même si il met une semaine. L'ingé son, lui, vu qu'il bosse h24 dans ça et qu'il acquiert une expérience, il saura plus rapidement faire ce boulot, et saura vite fait déceler les problèmes... il fera ce même mix en 4 heures par exemple. Mais après (même si en disant ça, je me tire un peu une balle dans le pieds et dans celui de mon activité d'ingé son), je ne pense pas du tout qu'un ingé son est un magicien qui fait quelque chose d'irréalisable par une personne lambda (encore une fois, hormis le matosse, les petits trucs et astuces acquis avec l'expérience, du fait que c'est un métier, et tout ce genre de chose).
Revenir en haut Aller en bas
HP d'argent
HP d'argent



Profil Beatmaker
Matériel principal Ableton8/ MPC2000XL
Matériel secondaire fleur du pays / café

Messages : 2554
MessagePosté: Mar 16 Mar 2010, 16:21

je me posais une question.
est ce qu'on peut considérer qu'il existe "une limite de qualité " quant au mix software par rapport au mixage hardware ?

ce qui serait interressant : un mix réalisé par la même personne en hard et le meme réalisé en soft ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessagePosté: Mer 17 Mar 2010, 15:13

Bah après, c'est comme quand tu fais un taf manuel, t'as des outils pour chaque chose... selon le style de zic, selon ce que veut l'artiste, selon ce que toi-même tu veux comme son (chirurgical, propre, vintage), tu vas choisir les outils. Et puis ça dépend du hard... le hard c'est pas à sacraliser, t'as du hard de merde et t'as du soft de bonne qualité, et vis versa.

Je pense pas qu'il faut les confronter ces deux univers, faut les associer justement, surtout que le soft va encore progresser et progresser... Reste qu'il y a des hard prestigieux, perso c'est dans ceux-là que j'investirai au fur et à mesure. Ça ne m'intéresse pas d'acheter du hard pour acheter du hard si au final, t'as la même qualité qu'un bon soft (sauf que dans le soft t'as la simplicité d'utilisation, de backup, l'absence de conversion DA AD, etc)...
Revenir en haut Aller en bas
Monitor de bronze
Monitor de bronze



Profil Emcee
Matériel principal Nuendo
Matériel secondaire Réaktor

Messages : 657
MessagePosté: Mer 17 Mar 2010, 20:02

cedinho a écrit:
un style de mixage propre au hiphop?

Ayant fais faire un mix par un ingé son ayant plutôt l' habitude de faire du rock, je trouve qu' il y a des différences . Batteries plus en avant dans le rap , guitare ou assimilé plus lointaines , voix très épurées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/flokon
HP de platine
HP de platine



Messages : 12874
MessagePosté: Mer 17 Mar 2010, 20:13

ben dans le rock poilu métal et hardcore...y mix batterie avec la basse et guitare avec la voix...enfin ça marche par duo...mais c pareil avec l'apparition du néometal vers 94/95 (j'dois pas etre loin)le gros son d'enculé qui avait sur la batterie et la basse...cf les premeirs korn/deftones... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/arsa1
Contenu sponsorisé



MessagePosté: Aujourd'hui à 17:34

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Forum :: La boîte à outil du beatmaker :: gros sons, mythe & realité??+