Forum :: La boîte à outil du beatmaker :: Les TrackersPartagez | 
AuteurMessage
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 55
MessagePosté: Dim 20 Oct 2013, 15:29

A première vue, un tracker c'est une sorte de séquenceur vertical, avec des codages spécifiques qui permettent de repousser les limites de n'importe quel sampleur hardware ou software. C'est même l'ancêtre des séquenceurs informatiques. Les sons des anciens jeux vidéos étaient réalisés avec un Tracker.

Pour paraphraser un posteur sur un autre forum :
"Ça ressemble à un sampleur géant, micro-éditable jusqu'au je-sais-pas-quel-millième de beat..."
Oui entre autre mais en plus il n'y a aucune latence, les ressources demandées par ce genre de joujou sont ridicules car pas de doublons de fichiers sons.
Si vous ne connaissez pas et que vous allez jeter un coup d’œil vous allez surement vous dire : "C'est quoi ce truc de Geek, je préfère l'interface de Reason, ya plein de machines virtuelles reproduites, un séquenceur horizontal, des belles couleurs blablabla des racks d'efffets virtuels, moi c'est Cubase pour avoir un son pro, un vrai mastering etc etc...Fruity loop c'est cool facile à prendre en main..." Bah le tracker il te fait tout ça sans superflu, sans chichi et il te force à comprendre les mécanismes d'effets que tu assignes par le biais d'un codage hexadécimal et ça c'est super pédagogeek.

J'ai découvert le tracker "Renoise" car je me suis beaucoup intéressé au Breakcore (particulièrement celui des compositions complexe de Venetian Snare, oui parce que le 4/4 au bout d'un moment...) et puis j'aime pouvoir contrôler toute mes automations par codage pour triturer un sample par exemple et un Tracker c'est incroyablement performant un tant soit peu qu'on s'est forcé à comprendre le mécanisme (je peux vous garantir que ça devient une drogue dure, je suis passé par plein d'autres soft avant mais un tracker courant comme Renoise c'est l'arme ultime, je le couple avec un pad Akai, je capture mes samples via waveosaure et je peux faire tout ce que je veux sans passer par des logiciels super chers qui te bouffent des ressources considérables et plantent).
Le slicing est un jeu d'enfant et pas besoin de découper un fichier en une multitude d'autres fichiers sons. Le codage permet d'ordonner le lancement du sample à un instant T en le faisant commencer au début, au milieu sur les cotés comme en arrière et un autre codage pour créer un time stretch, des effets standards au plus complexe sans passer par une multitude de VST ( bien que les VST/VSTi soient compatibles et utilisables dans ce soft !) et allez hop un codage pour automatiser un filtre, un EQ, un crush etc..

Pour certains voire la plupart l'utilisation d'un tracker pourrait sembler fastidieuse, déroutante  mais une fois maitrisé il vous offre un panel et un champ d'action illimité pour la composition pure et dure.

Ah oui et puis on peut y faire de la synthèse granulaire pour ceux qui aiment les samples triturés des derniers albums de Amon Tobin...

Enfin quoi, suis-je le seul hip-hopeux a utiliser un Tracker ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessagePosté: Sam 16 Nov 2013, 18:52

Bah apparemment ....
T'as pas un exemple de ce que tu fais avec ?
Je connaissais les trackers ( enfin j'ai connu des gens qui les utilisait )mais il y a bien longtemps et pour des sons orientés tek .
Ca se trouvait fréquemment dans les cd avec les démos dans les magazines genre Sono ...

C'est quand meme austere au possible non ?



Et Renoise enmode Beatmaking :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessagePosté: Sam 16 Nov 2013, 19:47

ABLETON LIVE est une sorte de Trackers nan?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessagePosté: Sam 16 Nov 2013, 20:15

Je saurais pas dire ..... parceque finallement, je crois que tout se résume une fois de plus a des histoires de mise en avant "commerciale" .
Renoise ne bénéficie pas d'une politique commerciale aussi "agressive" si on peut dire que ses concurrents .
Aprés , ça a clairement l'air efficace et surtout trés peu gourmand en ressources , pas cher ( si on achete .... ) et , le point fort a mon avis , hyper stable .
Moi je me suis pas posé la question quand j'ai eu envie de faire un peu de son : Ableton et Akai pour les pads ... comme un bon petit mouton .... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 55
MessagePosté: Sam 16 Nov 2013, 22:26

Renoise n'a pas besoin d'avoir une mise en avant commerciale. C'est vrai car ce n'est pas un gadget.
En fait les utilisateurs sont des convertis fanatiques en général et c'est eux qui font la publicité donc pas besoin de campagne de marketing.

C'est austère, bien que les dernières versions de Renoise sont plutôt sympa mais la différence est que tout est utile et que l'on utilise ce soft pour ses compétences et non pas pour son "habillage" comme c'est le cas avec Reason par exemple.
Je posterai quelques vidéos bientôt pour vous donner un aperçu global.
Renoise c'est un peu la Song making Matrix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessagePosté: Sam 16 Nov 2013, 23:11

J'ai pas dit que c'était pas bien hein? Smile , j'ai aucuns aprioris , je suis juste curieux a mon niveau Smile
Tu le dis toi meme , les utilisateurs sont des convertis et font la promo du truc eux memes , comme toi maintenant Wink .
C'est austére c'est sur , "défaut" certainement compensé par d'autres qualités à n'en pas douter mais le truc c'est que je pense que la majorité de ceux qui bidouillent du son , lorsqu'il s'y mettent , et , signe des temps , sonthyper préssés et surtout pétris justement de cette "pub" .
Donc , en débutant , t'essayes deux trois trucs parmi les plus connus et t'arrétes ton choix sur celui qui aura été le plus intuitif pour toi . C'est certainement comme ça dans la majorité des cas.
Aprés , il y a ceux qui kiffent leur truc a fond . Pour certains le hardware , pour d'autres les softs , pour les oufs les deux Smile , ça prend du temps.. . On arrive a relativement peu de personnes qui seront amenées a tester les Trackers parceque se "contentant" , suivant les objectifs fixés ( simple trip ou réelle passion dévorante ) de ce qui a amené des résultats rapidement satisfaisants .
Bien sur que la promo prime ( hahahah )sur l'éventuelle qualité indéniable du produit Smile .

Mais je suis curieux , sincérement , j'ai une config de merde et si je peux eviter de me taper 12 plantages par heure sans pour autant passer trop de temps ( c'est relatif , moi je suis dans la catégorie "trippeux" ) à apprendre tout un tas de notions avant de piloter agréablement mon soft , je prends:) ,j'me verrais bien en Néo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 55
MessagePosté: Dim 17 Nov 2013, 14:43

Renoise n'est pas gourmand en ressource car il ne crée pas de doublons de fichiers sons.
La seul fois où j'ai fait planté Renoise c'est à cause d'un VSTi extrêmement gourmand.

-J'ai appris à prendre en main Renoise grâce à ce blogueur français passionné :
http://lapinic.wordpress.com/renoise/

-Perso, je suis resté à la version 2.5 car la dernière version 2.8 a subit un changement en terme de slicing et de timestretching qui me déplait fortement (plus autant simple et intuitif que la version 2.5 je trouve).

le pattern editor



Le pattern matrix



le mixer


L'éditeur de sample (j'assigne des slices et je les "renderkit" sur ma MPD, la version 2.8 permet de placer des barres de découpe, dans ma version 2.5 c'est un peu différent mais plus de choses sont possibles je trouve)



Et il y a aussi le samplekeyzone et l'instrument editor  mais je ne vais pas pomper le site renoise entièrement quand même..

il y a aussi le tutoriel wiki indispensable, dans lequel on peut lire un aperçu des effets que l'on assigne dans le pattern editor sachant que l'on peut mettre autant de combo que l'on souhaite (déployant à l'infini et à la limite de l'écoutable et de la créativité les effets opérant sur vos samples) :

http://tutorials.renoise.com/wiki/Pattern_Effect_Commands

Dans ce même pattern editor on peut "écrire" par des codes d'effets TOUTES les automations, ou bien vous pouvez les enregistrer en temps réels et dans une petite fenêtre on peut voir les codes générées, une fois qu'on les connait , tout va plus vite il suffit de taper du programmes comme un geek de la matrix sauf que c'est du son et pas de l'abstrait.
De plus il ya des "aides" qui permettent de choisir la progression ascendante/descendante de l'effet induit etc, sa durée... tout cela est visualisée par des codes chiffrés et une fois pigé le truc, on en rigole des autres séquenceurs.
Ce qui ne veut pas dire que tous sont à mettre à la poubelle quoique si l'on considère le cout d'achat et le PC demandé... en fait si Wink


Dernière édition par Kairo le Dim 17 Nov 2013, 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 55
MessagePosté: Dim 17 Nov 2013, 14:56

Ce soft se configure facilement avec d'autres machines il est aussi bien pour de la compo pure que pour du live préparé :

sur cette vidéo, Hitori Tori a lancé plusieurs fois le soft (il est tellement peu gourmand en ressources)
ce qui lui confère davantage d'amplitude pour faire mumuse :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 55
MessagePosté: Dim 17 Nov 2013, 15:07

Si vous n'avez pas de Pad, pas de problème il y a votre keyboard

http://www.youtube.com/watch?v=SQ5jTaXywuM

Perso je ne place pas mes sons "en direct",
je me place précisément sur la ligne temporelle et j'y assigne le son par le biais de mon clavier midi, de mon pad ou de mon keyboard.
puis pour aller plus vite si je veux mettre des kicks sur toutes les noirs il y a une option qui nous permet de placer le son tout les x lignes suivant la signature temporelle pour laquelle on a opté. Pareil pour les snares hats etc... en plus et toujours dans le pattern editor je peux visualiser la vélocité (et tout autre effet)  sans soucis et la modifier en un clin de touche clavier.

Bon, pour du Hip-hop, on peut se satisfaire simplement de n'importe quel séquenceur, c'est sûr.
Un tracker permet d'aborder plus amplement le fonctionnement de la MAO (c'est mon avis personnel), et puis du coup comme j'ai appris à maitriser une bonne part de ce soft, pour le hip-hop (qui n'est pas le plus complexe des styles musicaux) je gagne un  temps considérable en terme de composition ( car tout est visible dans la même fenêtre grâce aux codes d'effets)

Voilà si vous avez des questions n'hésitez pas, si vous décidez de vous lancer dans la prog" avec un tracker et que vous bloquez je peux vous aider dans la limite de mes compétences.

Je tiens à préciser que je suis juste un gros fan de cet outil et que j'ai plaisir à le faire découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casque de bronze
Casque de bronze



Profil Beatmaker
Messages : 55
MessagePosté: Dim 17 Nov 2013, 15:26

Hypha a écrit:
ABLETON LIVE est une sorte de Trackers nan?
Non ce n'est pas un tracker mais il a repris un principe des tracker qui consiste à prendre des fichiers sons et pouvoir les assigner sur le keyboard et aussi et surtout d'éviter les doublons de fichiers sons quand tu les places dans les fenêtres du mixeur d'Ableton.
Mais ça reste très différent, tant au niveau fonctionnement que marketing c'est clair.

Tu peux voir néanmoins sur la vidéo de Hitori Tori une évidente similitude entre Ableton et Renoise en ce qui concerne le fonctionnement live.
Ableton est un compromis entre les séquenceurs plus axé mastering, ingénierie sonore et les trackers, au final je trouve que  Renoise se suffit à lui-même ce pourquoi je trouve ableton inutile sauf pour découvrir la MAO, je l'ai utilisé assez longtemps mais je le trouve extrêmement relou (autant qu'un séquenceur classique pour composer), comparé à un tracker.
Ce n'est pas faute d'y être retourné plusieurs fois suite à leur CD offerts en achetant un clavier midi par exemple...) mais à chaque fois vite désinstallé et retour à Renoise.

Bien entendu on est tous différent, etc on a tous une prédisposition ou une aisance particulière avec tel ou tel type de soft.
Mon parcours Software se résume ainsi :
Cubase (sur atari ST)
Reason
Fruityloop
Cubase
Ableton
Renoise
(tentative sur Reaper)
(Protools par curiosité)
Renoise
(retentative dune journée sur ableton)
Renoise (for life)

ce qui n'empêche pas certains artistes connus d'alterner entre plusieurs types de soft suivant leur compo ou leur album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessagePosté: Dim 17 Nov 2013, 19:10

Kairo a écrit:
.
Mon parcours Software se résume ainsi :
Cubase (sur atari ST)
Héhéhé Smile la fameuse horloge midi de l'Atari ST couplé a cubase ... le nombre d'anciens qui font du son avec ça encore , on dirait pas ... Smile .

Je connais les "Maniaks" , un couple de producteur ( mari et femme ) qui tournent encore avec ça et puis du gros synthé analo vintage .... la puissance ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessagePosté:

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Forum :: La boîte à outil du beatmaker :: Les Trackers+